Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Week-end à Narbonne

Publié le par Cécile et Jean-Michel

Week-end à Narbonne

Comme les Beatles en leur temps, Narbonne est dans le vent et y est demeuré tout le week-end avec des rafales à 60 km/h. A 90' de route, nous y avons trouvé tous les ingrédients d'un week-end pleinement réussi.

Arrivés vendredi en milieu d'après-midi, il ne nous faut pas une heure pour prendre le pouls d'un centre ville ramassé. Le canal de la Robine qui sépare la ville a fière allure.

Week-end à Narbonne

La place de la mairie n'est pas mal non plus avec son petit bout de via Domitia que l'on peut contempler 1m50 au dessous du niveau actuel du sol. Nous occupons une position privilégiée, au soleil, alanguis sur une terrasse de bar et nous regardons passer touristes et locaux. Nous l'avions déjà remarqué à Perpignan ... il y a des tronches!

Week-end à Narbonne

Parfois nous nous sommes sentis tous petits.

Week-end à Narbonne

... vraiment tous petits ...

Week-end à Narbonne

Les deux soirs, nous sommes bien régalés; dans un bar à vin le premier, en plein milieu d'un couloir de vent qui renversait les verres: seiches, charcuterie, brochette de filets de canette, tarte à l'abricot arrosés de vins natures ...

Week-end à Narbonne

... ou plus traditionnellement d'un apéro prolongé dans l'appartement sous les toits que nous avions loué, plein de charme. Pour les amateurs, ce fût un château La Montine, qui accompagna les réjouissances.

Week-end à Narbonne

Evidemment, si nous avions prévu d'aller à la plage, nous avions omis de porter offrande à Eole. Non content de faire voler le sable en permanence, la tramontane rafraichissait l'air et l'eau; il fallu toute la volonté et le courage de Cécile pour s'y tremper ...

Week-end à Narbonne

... tandis que Jean-Michel, plus frileux, tolérait le froid jusqu'à mi-cuisses, mais pas au delà!

Week-end à Narbonne

Quand nous vous disions que le vent soufflait à dépecer un saucisson!

Week-end à Narbonne

Nous avons testé le fish-pédicure: on met ses pieds préalablement nettoyés dans un bac rempli d'une centaine de petits poissons originaires d'Asie mineure. Ils viennent se nourrir des peaux mortes. Ça provoque au début de délicieux et surprenant chatouillements, puis on s'y habitue et on regarde sans se lasser le ballets de ces créatures qui s'agglutinent comme des vampires pour aspirer nos peaux.

Week-end à Narbonne

Ce fut un superbe week-end plein de découvertes et de secrets, qui se termina par une séance d'escalade dans le massif de La Clape (c'est également une AOC). La vue y était magnifique!

On reviendra à Narbonne un week-end sans vent.

Commenter cet article
M
que de vent que de sable enfin grains de sable ...<br /> Narbonne ville de vins ?????
Répondre