Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Publié le par Cécile et Jean-Michel

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Un ciel gris accompagne notre départ d’Inveraray.































































Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Le Loch Lomond dépasse en taille le Loch Ness. Alors nous louons des vélos, car les rives sont souvent l’occasion de jolies balades. Las ! La piste cyclable de la rive ouest longe la grand route. Comme il fait faim nous trouvons une place sur une prairie aménagée.

Le concept de la table-barbecue séduit par son ingéniosité au détriment, peut-être, de la durabilité ; une sorte d’obsolescence consumée.

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Une guêpe tourne autour de Jean-Michel, lequel, mettant en œuvre le proverbe « le courage, c’est la fuite » (inspiré par la novlangue orwellienne), entame une course autour de la table, suivi, à 20 cm, par l’hyménoptère, sans doute affectueuse ; second tour et la guêpe poursuit toujours de ses assiduités le fuyard.

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

La rive Est se montre plus agréable. Nous roulons dans le parc vallonné de la ville, y compris sur les pelouses.

La courte, néanmoins rude, montée vers le château de Balloch éprouve les patounettes.

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Un petit jardin entouré de hauts murs ...

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Puis, après la fameuse chorégraphie, objet du précédent article, une pause sur la rive du Loch Lomond, émus de cette rencontre avec la boisson favorite du Capitaine Haddock (le whisky, pas le lac éponyme).







Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Cette promenade en vélo nous a réjouis ; ça changeait des randos.

Porter un toast au Loch Lomond à la santé d’Haddock

Le restaurant ne se situant qu’à 1 km du guest house, c’est quasiment sans hésitation, que forts de notre pratique sportive désormais quotidienne, nous nous y rendons en marchant.

Il fallait bien ça pour éliminer une (tout) petite partie des calories emmagasinées au restaurant ´Stables´.

Nous languissons de fruits et légumes ; la carte des restaurants n’étant principalement composée que de 3 plats déclinés :

- burger

- fish and chips

- macaronis au fromage

L’accompagnement de frites est systématique, même avec les pâtes!

Commenter cet article
P
l’Ecosse c’est beau mais gustativement rien ne vaut notre pays<br /> Les écossais ne connaissent pas l’equilibre alimentaire<br /> Bientôt les peches les brugnons les poires tomates etc.......
Répondre